Entrer en scène

Le nouveau Maillon ouvre ses portes ! Avec ses deux salles, un bar-restaurant, un grand patio, ses rues et ses couloirs, les plateaux et leurs arrières-scènes, les espaces d’accueil et de travail, le nouveau théâtre se présente de manière généreuse : de l’espace, de la hauteur, des baies vitrées, où que l’on regarde. Cette première saison dans les nouveaux murs, à quelques mètres seulement de l’ancien bâtiment, sera dédiée à la découverte. Comment s’approprier un théâtre, l’habiller et l’habiter ? Comment prendre en main un nouvel outil ? De quelle façon l’art et la vie s’y inviteront-ils et s’associeront pour créer un lieu véritablement ouvert ?

Ce sera une expérience collective, inventive et festive. Toujours international et pluridisciplinaire, le Maillon, Théâtre de Strasbourg – Scène européenne, s’ouvrira aux publics comme aux passants, aux spectateurs ou participants. Tout au long de la saison, nous vous proposerons ainsi de vous immerger dans de nouvelles formes artistiques qui invitent le spectateur à être partie dans la création. La scène et la salle, les fils des récits, le temps de parole et les règles du jeu, tout peut dès lors devenir objet d’un partage au théâtre.

Les œuvres participatives ou immersives esquissent des espaces qui oscillent souvent entre performances et installations. Mais avant tout, elles suscitent des dynamiques et des situations fondées sur la présence des spectateurs, qu’elles placent au centre de la question de la représentation, tout en leur laissant le choix de participer, de regarder ou d’évaluer leurs propres positions. L’ouverture du Maillon se pratiquera concrètement par tous et par chacun. Ce qui nous intéresse dans ces formes immersives, c’est la diversité fascinante des approches artistiques et les possibles qui émergent dès que le public prend conscience de sa marge de manœuvre, puissante et créative.

Venez vous emparer, avec l’équipe du Maillon, du nouveau lieu. Entrez en scène : c’est avec vous que nous allons habiter le théâtre.

Barbara Engelhardt
et l’équipe du Maillon