Dans le cadre du temps fort « Utopies et Résistances »

Présenté par Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg

Dans une région réputée conservatrice, Mai 68 sème le trouble. Dès 1966, à l’Université de Strasbourg, les situationnistes et leurs partisans remettent en cause les fondements de la société. Grâce à la publication du pamphlet De la misère en milieu étudiant qui fait scandale, les thèses situationnistes sont diffusées pour la première fois à grande échelle. L’Université de Strasbourg est à la pointe de la révolte. Réunis en Conseil, les étudiants strasbourgeois sont les premiers à proclamer l’autonomie de leur Université.

À la lumière de documents variés (tracts, affiches, photographies, vidéos d’époque et interviews de témoins) cette exposition replonge dans cette Alsace gaulliste qui, à travers des revendications multiples, montra soudainement une soif de liberté et d’expression sans précédent.

sam. 28 avril au dim. 7 octobre

Bibliothèque nationale et universitaire

Exposition

Horaires :
- jusqu’au 2 septembre >
lun.-sam. : 10:00-19:00

- à partir du 3 septembre >
lun.-sam. : 10:00-19:00
dim. : 14:00-19:00

- dim. 16 septembre > 10:00-19:00 (journées du patrimoine)
Entrée libre

partager