mar. 9 + mer. 10 octobre

Durée : 1h15

Performance, installation

France

Création in situ
Coproduction
En français
Entrée libre
Horaires : 12:30 + 18:00
Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg

partager

Quelles formes voulons-nous donner à nos sociétés ? Par quels moyens et pour quelles raisons ? En écho aux débats autour de Mai 68, Émilie Rousset explore de nouvelles pistes composées à partir de témoignages de spécialistes venus de divers horizons, variés et surprenants.

Les uns ont participé à des mouvements collectifs et relatent leurs expériences, les autres observent sous divers angles ce qui pourrait constituer le ciment d’un engagement citoyen. Qu’est-ce qui fait naître nos résistances ? Pour quels projets ou idéaux serions-nous prêts à militer ? La forme de l’installation performative que propose Émilie Rousset nous en fait découvrir différentes facettes : dans plusieurs lieux de la Bibliothèque nationale et universitaire, des acteurs se trouvent face à un groupe muni de casques audio. Ils livrent les témoignages d’un philosophe de la désobéissance, d’un ouvrier syndicaliste, d’un photojournaliste ayant suivi Nuit Debout, d’une sociologue. En circulant librement d’une pensée à une autre, les spectateurs construisent eux-mêmes leur espace critique, leur propre vision.

  • Avec : Véronique Alain, Pauline Jambet, Julien Lacroix, Olivier Normand, Anne Steffens
  • Conception, mise en scène : Émilie Rousset
  • Dramaturgie, montage des interviews : Maya Boquet
  • Son : Romain Vuillet
  • Production, diffusion : BureauProduire – Cédric Andrieux, Claire Guieze
  • Production : Cie John Corporation
  • Coproduction : Maillon, Théâtre de Strasbourg – Scène européenne / Centre Pompidou-Metz / Théâtre de Lorient, Centre dramatique national / Réunion des Musées Nationaux – Monumenta / MAC VAL, Musée d’art contemporain du Val-de-Marne / Le Quai, CDN Angers Pays de la Loire / Le POC d’Alfortville / La Villette
  • Soutenu par : Ministère de la Culture – DRAC Île-de-France pour l’aide à la reprise