mer. 29 + jeu. 30 + ven. 31 janvier

20:30 — Durée : 1h15

Maillon (grande salle)

Musique, théâtre

Allemagne

Multilingue surtitré en allemand et français
Accessible aux spectateurs allemands
Bus Offenburg <> Strasbourg : me 29.01.
Coproduction

partager

Avec ses Métamorphoses, c’est une véritable vision du monde à travers des figures mythologiques que nous livre Ovide. David Marton lit ces récits à l’aune de notre présent, en jouant avec les formes du théâtre musical.

Écho, éperdument éprise de Narcisse, ne peut communiquer qu’avec les mots des autres. Narcisse ne prête l’oreille à personne et devient prisonnier de sa propre image. Ce sont ces formes d’introspection, l’incapacité de communiquer et la solitude profonde du « moi » que David Marton explore avec son ensemble Road Opera. Sur scène, cinq cubes habités par autant de personnes, d’instruments, de tics et de spleen. Elles s’installent, comme les habitants de grandes villes derrière leur fenêtre. Comment ne pas tourner constamment autour de soi-même ? Tantôt la musique prend le pas sur la parole, tantôt le récit, qui résonne dans plusieurs langues, s’y entremêle. La trompette, le piano, la musique électronique et la voix composent ainsi, entre partition et improvisation, une création musicale où se rejoignent musique ancienne et sonorités numériques d’aujourd’hui.

  • Texte : Adaptation des Métamorphoses d’Ovide
  • Conception, mise en scène : David Marton
  • Scénographie : Christian Friedländer
  • Lumière : Henning Streck
  • Dramaturgie : Lucien Strauch
  • Musique, composition, improvisation :
  • Trompette : Paul Brody
  • Piano : Michael Wilhelmi
  • Création sonore : Daniel Dorsch
  • Costumes : Valentine Solé
  • Assistante mise en scène : Lisa Como
  • Conseil dramaturgique : Barbara Engelhardt
  • De et avec : Thorbjörn Björnsson, Paul Brody, Daniel Dorsch, Vinora Epp, Marie Goyette, Michael Wilhelmi
  • Production : Théâtre Vidy-Lausanne
  • Coproduction : Wiener Festwochen / Maillon, Théâtre de Strasbourg – Scène européenne / Nouveau Théâtre de Montreuil / Théâtre de Caen / Les 2 Scènes, Scène nationale de Besançon
  • Avec le soutien de : École de la Comédie de Saint-Étienne / DIÈSE #, Auvergne, Rhône-Alpes / Pro Helvetia, Fondation suisse pour la culture / Hauptstadtkulturfonds Berlin / radialsystem
  • Spectacle soutenu par : le programme Interreg France-Suisse 2014-2020 bénéficiant d’un soutien financier du FEDER