Votre navigateur est obsolète ! Essayer d’ouvrir cette page web sur un autre navigateur.
Aller au contenu
Place
Place
Place

Place

Ted Hearne

Oratorio pour six voix et dix-huit instruments, Place est une véritable mosaïque musicale, un agencement des sonorités les plus diverses, comme le sont les influences de son compositeur. Marqué par des artistes aussi différents que Björk, Igor Stravinsky, le Wu Tang Clan, Steve Reich, Charles Ives ou Radiohead, Ted Hearne consacre cette nouvelle étape de son travail à la gentrification urbaine, à la destruction des liens sociaux inscrits dans l’espace public sous les coups du néolibéralisme et de la recherche du profit. Interrogeant sa propre position d’homme blanc dans ce phénomène qui touche son quartier de Brooklyn, il a invité le poète et rappeur Saul Williams à une coécriture qui donne sa forme et sa force à l’œuvre : celle d’un dialogue de deux identités, qui discutent, se questionnent mutuellement et pointent du doigt les injustices sociales. Une musique hybride qui cherche les contrastes et les frottements, rencontre le souvenir du colonialisme, les références afro-futuristes et la dénonciation des violences policières, dans une création engagée et radicalement contemporaine.

La fabrique d’expériences

Rencontre avec Ted Hearne

Rencontre avec Ted Hearne

Juste avant le spectacle, venez rencontrer Ted Hearne.

ve 22 sept

Ted Hearne secoue la musique contemporaine

Né en 1982 aux États-Unis, Ted Hearne est compositeur, chanteur et chef d’orchestre. L’exploration des sonorités et la superposition de matières musicales sont au cœur de son œuvre. Il lie le texte et la musique de manière singulière, multipliant l’agencement de sources. Sa musique est hybride : il navigue entre diverses inspirations musicales, n’hésite pas à passer d’un genre à un autre dans une même œuvre. Ses créations lui permettent de réfléchir sur le monde d’une manière poétique, stimulante ou utopique, penser dans l’abstrait et imaginer de nouveaux mondes. tedhearne.com

Saul Williams est écrivain, poète, acteur, rappeur, connu pour mêler poésie et hip-hop alternatif. Il fait ses débuts dans les cafés new-yorkais puis est repéré sur la scène internationale notamment par le film Slam en 1998 (Caméra d’Or au Festival de Cannes). Il écrit des textes engagés, revendicatifs et compose sa musique comme un univers futuriste aux influences rock, rap, afro-punk et électroniques. saulwilliams.com

Livret : Saul Williams, Ted Hearne et Patricia McGregor
Avec les interprètes Steven Bradshaw, Josephine Lee, Isaiah Robinson, Sol Ruiz, Sophia Byrd, Krystle Warren, et les musicien·ne·s Taylor Levine, Braylon Lacy, Eliza Bagg, RC Williams, Ron Wiltrout, Rohan Chander, Emily Yabe, Lola Malique, Emiliano Gavito, Adam Starkie, Gabrielle Rachel, Marin Lambert
Scénographie : Sanford Biggers
Création vidéo : Tim Brown
Création lumière : Pablo Santiago
Commande du Los Angeles Philharmonic, du Barbican Center de Londres et du Beth Morrison Projects

– Ted Hearne est dans la « Place » ! –
« Il est des compositeurs qui accomplissent une fantastique carrière dans leur pays. À 38 ans, l’Américain Ted Hearne jouit déjà d’une belle réputation et de commandes prestigieuses. Il vient de composer avec le poète et rapper Saul Williams un oratorio intitulé Place. »
écouter l’émission sur radiofrance

– Saul Williams : « Le hip-hop est l’arme du peuple ! » –
« Certains musiciens sont des architectes. Saul Williams s’est appliqué à construire, morceau après morceau, album après album, une Babel musicale dans laquelle le hip-hop fréquente le punk, l’électronique, la dance et les rythmes du monde, faisant voler en éclat les barrières entre les sons, les stéréotypes. »
entretien à lire sur Konbini

Écrire un texte à quatre mains, gentrification, afrofuturisme... un dossier à lire pour aller plus loin

télécharger le dossier

mars

S’inscrire à la newsletter

Cette adresse a été ajoutée aux destinataires de la newsletter.

Pour recevoir une newsletter thématique, précisez vos centres d'intérêt.